Esprit critique, Santé

Les principes absurdes de l’homéopathie

L’homéopathie, qu’est-ce que c’est ?

Inventée en 1796 par Samuel Hahnemann, l’homéopathie est une « médecine alternative » très populaire, mais dont les principes sont plutôt mal connus du grand public. En effet, alors que plus de la moitié des Français ont recours à l’homéopathie, près d’un Français sur deux se considère mal informé sur ce qu’est l’homéopathie. Afin de savoir ce que l’on consomme, il est important d’en rappeler les principes, qui sont au nombre de trois. On se propose ici de rappeler deux d’entre eux, particulièrement étranges.

Principe #1 : les similitudes

simili

Commençons par loi des similitudes, qui stipule que pour guérir quelqu’un souffrant d’un mal donné, il faut lui administrer une substance qui cause ce même mal chez un individu sain. Vous avez une toux ? Très bien, on vous donnera quelque chose qui fait tousser. Attention, ce ne sera pas forcément à base de plantes… La teinture mère peut être d’origine végétale, mais aussi animale ou minérale, comme on peut le voir dans la pharmacopée officielle de l’homéopathie. Celle-ci a été établie par les disciples de Hahnemann qui testaient sur eux-mêmes tout un ensemble de substances sans protocole unifié. Dès que l’un d’eux pressentait un symptôme à la suite de la consommation d’une substance, il l’inscrivait à une liste qui est restée jusqu’à ce jour, avec quelques ajouts. Parmi ces ingrédients, certains sont assez farfelus, on y trouve des insectes entiers, des éléments chimiques comme l’arsenic ou le mercure, ou bien encore des viscères de canard. Évidemment certaines substances sont des poisons puissants et on prendra soin de les diluer lors de la préparation des remèdes, c’est même un des autres piliers de l’homéopathie (cf principe #2).

Paradoxalement, on présente souvent l’homéopathie comme une technique de soin qui viserait les causes profondes de la maladie, alors que la médecine conventionnelle serait superficielle en ne traitant que les symptômes. À la lumière de la loi des similitudes, on comprend au contraire que l’homéopathie à la base ne se soucie que des symptômes…

Principe #2 : les dilutions

14590137_1751266075137550_1268242543622271405_o

Sur la boîte d’un médicament homéopathique, on voit souvent la mention « 5 CH » ou « 30 CH ». Qu’est-ce que ça veut dire ?

Il s’agit du taux de dilution qui a servi à fabriquer le produit final. Car le concept de dilution est central à la doctrine homéopathique : les substances de base étant souvent toxiques à haute dose, on dilue cette substance à plusieurs reprises en secouant vivement à chaque fois. On obtient alors une solution qui sert à « imprégner » les petites granules de sucre qui sont vendues.

1 CH signifie qu’on a dilué 100 fois, et donc 10 CH veut dire que l’on a dilué 10 fois 100 fois, ce qui se traduit par une division par 100 000 000 000 000 000 000 du nombre de molécules de substance présentes dans la solution. Le degré de dilution augmente donc très vite, et en règle générale on peut considérer qu’au bout de 12 ou 13 CH, il y a peu de chance pour qu’une seule molécule reste dans le produit final. Pourquoi est-ce qu’on trouve donc parfois des produits à 30 CH voire plus ? Peut-être est-ce parce qu’il y a longtemps que l’homéopathie a cessé de se préoccuper de la réalité…

Et ce n’est pas tout, car du fait du principe #1, rien ne garantit de toute manière que la substance de base soit utile pour traiter votre maladie.

Un cas d’école de la pseudoscience

En découvrant ces deux principes, on commence à comprendre que l’homéopathie se base sur des concepts vraiment très différents de ce qui a fait le succès de la médecine moderne depuis deux siècles. Quelle logique peut-il y avoir à donner à un malade une molécule qui cause les mêmes symptômes chez un individu sain ? Quel mécanisme peut bien entrer en jeu ? Pourquoi utiliser de multiples substances différentes si c’est pour les diluer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une trace ? En somme, l’homéopathie a plus en commun avec des concepts de magie folklorique qu’avec une véritable réflexion scientifique, on retrouve d’ailleurs parfois des idées similaires chez les sorciers, shamans ou marabous. La grande différence ici, c’est que la Sécurité Sociale rembourse les produits homéopathiques à hauteur de 30% en France (80% en Alsace-Moselle).

18 Commentaires

  1. Jean Marc

    L´homépathie est un fénomène naturel que Samuel Hahneman sû brillament retirer les principes fondamentaux.

    Beaucoup de gens parrlent de cette médicine sans même l´avoir étudiée… Ceci n´est pas très sérieux! Si cette attitude n´est pas un préconcept, alors qu´est-ce que c´est?

    Je suis médecins, j´utilise l´homéopathie dans le traitement des maladies les plus diverses, ceci depuis plus de 30 ans.

    Soit les médecins comme moi sont tous des charlatans ignorants traitant des patients particulièrement naifs, ceci sur le long terme, en assumant tous les coûts, sans oublier le fait qu´ils me recommande à leur entourage. Une part importante de mes patients ont souvent été abandonnés par la médecine en raison de la complexité et gravité de leur état de santé.

    Ou vos propos sont totalments déplacés, et révèlent d´une ignorance totale du sujet.

    PUIS-JE VOUS DEMANDER QUEL EST VOTRE PROBLÈME?

    La médecine homéopathique peut éventuellement vous venir en aide …

    • Anonyme

      Difficile de croire qu’autant d’incultes puissent s’intéresser à un article scientifique. Ca ne sait pas écrire sans faute d’orthographe et ça se prétend medecin… Sûrement les mêmes qui sont anti vaccin. Évidemment que c’est du bullshit moyenâgeux, allons se faire arracher les dents chez le maréchal ferrant et se soigner chez le rebouteux histoire de boycotter « big pharma »…

    • didier

      un médecin qui écrit « fénoméne » ainsi est peu crédible, vos 12 années d’études vous ont niqués le cerveau, ou alors vous êtes juste un incorrigible menteur. toujours est il que vous êtes un danger publique sans la moindre qualification.

  2. Anonyme

    Fantastiques ces commentaires avec toujours les memes arguments « Big Pharma », « le lien inepte avec le vaccin » …. Et pour le rapport à Galilée, on touche le sublime !!!

  3. Anonyme

    Bonjour,
    Bon article. Bravo de garder la foi, vu le niveau des autres commentaires.

  4. Anonyme

    C’est un article de merde comment sont fait les médicaments conventionnels imbecile

  5. Anonyme

    Bravo pour votre article qui le résultat d’aucune expérience personnelle……..Essaye, viens sur le terrain, tu comprendras !

    • Théo

      Les membres de religions et sectes de toutes sortes diront la même chose. Est-ce pour autant qu’ils ont raison ? L’expérience personnelle n’est qu’un piètre appui quand il s’agit de questions de ce type.

  6. Anonyme

    Il est affligeant de voir que ce pretendu article scientifique ait autant de parti pris.

    Si l’efficacité de l’homéopathie était encore à démontrer elle n’existerait déjà plus.

    Quant au pourquoi des choses. Les scientifiques à ma connaissance n’expliquent pas tout. Si ?

    • Théo

      Un appel à la popularité déguisé.

      Remplacez « homéopathie » par « prière » et vous conviendrez de l’absurdité de votre argument.

    • Anonyme

      Le problème est que l’homéopathie n’a jamais avancé de preuves de son efficacité mais que ceux qui croient en elle disent que la communauté scientifique a faux et qu’elle n’a pas de preuve de son inefficacité. Hors c’est L’HOMÉOPATHIE qui prétend à une véracité/efficacité qui doit avancer des preuves de celles-ci.

  7. CC_homeo

    De nombreuses personnes énonçaient de tels argument il y a centaines d’années pour renier les travaux de physiciens hors pair qui démontraient déjà il y a 3000 ans que la terre est sphérique. On connait maintenant quels étaient leurs intérêts personnels à défendre la vision plate.

    Cherchons donc ce qui motive aujourd’hui les détracteurs de l’homéopathie ! Il n’y a pas à chercher bien loin pour voir où les pistes convergent. Des remèdes faciles à produire et donc à la portée de tous risqueraient de perturber la vente de produits beaucoup plus chers avec beaucoup plus de gain pour les vendeurs.

    • Lozahic

      Vous plaisantez… le principe de la rentabilité économique est de maximiser le profit en vendant le plus cher possible en dépensant le moins possible. Exemple: le scandale des machines de prélèvement de plasma sanguin… des bonbons en sucre tous identiques et des tubes en plastiques… quoi de plus rentable. Qui fait sa propre homéopathie chez lui? Y a t’il des formation alternatives pour une homéopathie faite maison… bref…bien à vous et portez vous bien

  8. jordanix

    bon article mais par contre vouloir s’injcter un petit peu de mal pour soigner ou en prevention de ce meme mal n’est pas idiot… c’est le principe meme du vaccin.

  9. Alain

    Je me demande…. Si vous représentez la science de demain ?

    Allez l ‘ Homéopathie encore un placebo…. Ne mangez plus de pomme, ni de poire…!!

    Achetez…. Ibuprofene 400… Humex….etc… Vive la science… les AVC….les crises cardiaque…!!
    Vous connaissez les laboratoires pharmacetique ?? Avez vous été, demandé ou les labaoratoires trouvent les molecules? Faut allez sur le terrain…. Google n’offre pas tout sur un plateau….. !! Faut se bouger les gars…!!!

    Mais ils est vrai que vous etes des scientifiques… Haut de gamme… vous avez des actions dans les laboratoires pharmacetique ?

    Ils vous restent tellement à apprendre….

    Allez vos articles me gavent…. Bougez vous sur le terrain…. Voir.. Cherchez….!
    Au moins il y a un algorithme qui vous aime bien sur Google…… No comment !!

    • Anonyme

      La popularité de l’homéopathie n’est en rien une preuve de sa véracité, de son efficacité.
      Les homéopathes ne sont pas pour autant obligatoirement des charlatans et il est plus sage de croire qu’ils sont véritablement convaincus de leur démarche à l’image d’un médecin plus conventionnel afin de ne pas tomber dans les théories du complot.

      Le problème est que l’homéopathie n’avance aucune preuve à ses arguments qui ne soit pas réfutée par la suite et également que les personnes convaincues de son efficacité s’entêtent à ne considérer que les arguments qui vont dans leur sens et ce même si ceux-ci sont rapidement réfuté. L’argument selon lequel l’homéopathie SEMBLE marcher chez les patients d’UN homéopathe ne sont pas là preuve de son efficacité car c’est oublier ou sous-estimer (ce qui arrive très/trop souvent) l’importance que peut avoir l’effet Placebo (qui ne marche pas que sur les humains) et les différents effets contextuels qui l’accompagnent.

      Le problème du remboursement de l’homéopathie et de sa publicité/son enseignement dans des institutions publiques est que sans preuves, l’homéopathie n’a pas plus de crédit qu’une croyance et, puisque nous vivons dans un état laïque, son prosélytisme ne peut pas s’appliquer avec l’aide de l’État sans que cela ne puisse être taxé de favoritisme en comparaison avec les religions, ésotérismes et autres croyances qui n’ont pas plus de raisons d’être enseignée/subventionnée.

      La bonne journée.

      • Anonyme

        Bonjour,

        Je vous invite à lire  » L’eau et la physique quantique » de Marc Henry

        « Marc Henry est enseignant-chercheur et professeur à l’université de Strasbourg où il enseigne la chimie, la science des matériaux et la physique quantique.
        Ses recherches scientifiques sur l’eau, la chimie moléculaire de l’oxyde de titane et l’application de la théorie quantique à la réactivité chimique des molécules a donné lieu à plus de cent articles publiés dans des revues scientifiques. »

        Cordialement

        • didier

          Ah Ah c’est bien un truc d’idiot ça. utiliser les angles mort de la science comme la physique quantique pour y placer toutes les stupidités irrationnelles possible, félicitation, vous avez mérité un trophée en forme de testicule avec gravé  » pour la plus grande malhonnêteté intellectuelle du siècle. »

Répondre à Alain Annuler la réponse.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :